Circuit vélo : Mons, un hommage à 1914-1918

Cultural ,  Touring cyclist ,  Historic at Mons

31.2 km
Touring cyclist
3h
Easy
  • Comme chacun le sait, la Première Guerre mondiale fut particulièrement sanglante avec des millions de pertes humaines. Mons n’échappa pas à la vague destructrice et fut, malgré elle, le théâtre d’évènements majeurs et tragiques.

    La « Bataille de Mons » bénéficie ainsi d’un écho particulier au-delà de la Manche : tantôt mythique, tantôt réaliste. Mythique d’une part car la « Légende des Anges de Mons » y est extrêmement connue. Réaliste d’autre part car les Britanniques y ont accusé de nombreuses pertes dont le premier et le dernier soldat tombé au combat.

    C’est à Mons, en effet, que le Private PARR et le Private ELLISON furent tués, devenant à tout jamais les premier et dernier Britanniques tombés lors du conflit ; faisant de Mons « The Place of the First & the Last ». De plus, pour des actes de bravoure réalisés sur notre sol, le lieutenant DEASE V.C. et le Private GODLEY reçurent les deux premières « Victoria Cross » décernées au cours de la Première Guerre mondiale.

    Ces événements expliquent la notoriété de la « Bataille de Mons » et imposent à chacun le devoir de mémoire qui est le nôtre. En 2014, la Ville de Mons a célébré le centenaire de la Bataille en présence de diverses autorités européennes. La Ville de Mons souhaite à cet égard entretenir la mémoire de celles et ceux qui se sont battus pour leurs idéaux et dont le courage résonne encore dans les cœurs et mémoires.

    De la légende à la réalité, Mons propose un parcours mémoriel authentique où la symbolique est grande. Comme au cimetière militaire de Saint-Symphorien, véritable havre de paix, où tombes britanniques et allemandes sont désormais unies pour une éternité du souvenir.
  • Difference in height
    230.42 m
  • Documentation
    GPX / KML files allow you to export the trail of your hike to your GPS (or other navigation tool)
Points of interest
1 Plaques commémoratives
Trois plaques commémorent le sacrifice des soldats irlandais, canadiens et américains. La quatrième plaque matérialise la reconnaissance de la Ville de Douai dont les habitants trouvèrent refuge à Mons en septembre 1918.
2 Place Charles Simonet
Charles Simonet travaillait pour les services de renseignements britanniques. Trahi, il est arrêté le 20 juin 1915 par la police allemande et exécuté le 6 novembre 1915 au Tir National de Bruxelles. L’allégorie de la liberté érigée au centre de cette petite place lui rend hommage.
3 Plaque commémorative de la Place des Martyrs
Arrivées au centre du village de Nimy, les troupes allemandes prennent en otages des civils et les utilisent comme bouclier humain pour traverser Mons. Arrivés sur cette place, des échanges de tirs sèment la pagaille, 4 otages sont tués sur le coup.
4 Mons Memorial Museum
Lieu de réflexion, musée, espace de questionnement, centre d’interprétation,… Cet espace muséal invite les visiteurs de tous âges à s’interroger sur les réalités multiples et complexes des phénomènes guerriers.
5 Cimetière de Saint-Symphorien
Lieu unique et hautement symbolique ; c’est à cet endroit que sont enterrées les dépouilles du premier et du dernier soldats britanniques morts lors de la Première Guerre mondiale. Ce cimetière a aussi la particularité de contenir un nombre presque équivalent de tombes britanniques et de tombes allemandes.
6 Site du champ de bataille du Mont Panisel et du Bois-là-haut
Le Bois-là-haut et le Mont Panisel sont deux hauteurs surplombant la ville de Mons qui procurent de très bons points d’observation, particulièrement vers Saint-Symphorien. Lors des deux batailles de Mons, ces collines vont être les témoins de violentes scènes de combat.
7 Mémorial britannique et canadien des deux batailles de Mons
Les deux batailles de Mons d’août 1914 et de novembre 1918 sont le premier et le dernier affrontement des troupes de l’Empire britannique lors de la Première Guerre mondiale. Winston Churchill rédigea en personne le texte anglais gravé sur ce monument.
8 Cimetière communal de Mons
Dès 1914, l’autorité militaire allemande décide de créer une extension au nord du cimetière communal de Mons. Après la guerre, toutes les dépouilles des soldats seront regroupées dans ce cimetière. 74 soldats russes, 9 roumains, 2 belges, 3 allemands et 393 soldats de l’Empire britannique.
9 Mémorial de la gare d'Obourg
À cet endroit, au matin du 23 août 1914, les premiers coups de feu de la bataille de Mons sont tirés de chaque côté du canal. Au total, 353 soldats et 15 officiers britanniques seront blessés ou tués lors de cet affrontement.
10 Le Pont-Rail
Au pont-rail, le lieutenant Maurice James DEASE V.C., resté seul valide de sa section de mitrailleuse, doit se servir lui-même de l'arme. Il fut blessé 5 fois et finalement évacué vers l'ambulance où il mourut. Le private Sydney Frank GODLEY se porta volontaire, prit l'arme et resta seul, assurant ainsi la retraite de ses compagnons d'armes. Il fut blessé, détruisit l'arme et la jeta dans le canal. Sous l'arche du pont du chemin de fer, une plaque est apposée avec l'inscription suivante: "To the glorious memory of the Officers, NCO and men of the 4th BN Royal Fusiliers who held this sector of the British Front in the defense of the town of Mons. August 23/8/1914. This memorial marks the M.G. position where the first V.C.'s awarded during the war 14-18 were gained by Lt M.J. DEASE and Pte S.F. GODLEY."
11 Plaque de la Place de Nimy
Elle commémore les exactions allemandes dans la région de Mons où des tirs embusqués provoquent des représailles sanglantes. À Nimy, 22 civils sont tués. Quaregnon (66 civils tués), Ville-Pommeroeul (14), Flénu (12) et Jemappes (11) ne sont pas épargnées.
12 Monument 14-18
Monument 14-18
13 Le Pont-Route
Vous vous trouvez dans la partie gauche du saillant, défendu par le 4ème Royal Fusilier. Le saillant était constitué par le coude du canal. Le 4ème Royal Fusilier défendait les positions comprises entre le pont-route de Nimy et la gare de Mons, elle comprenait 4 ponts : le pont-route de la porte du parc, le pont-levis de l’écluse n°6, le pont-rail de la ligne Paris-Bruxelles et le pont-route de la chaussée de Bruxelles.
14 Monument aux Morts de la Place du Parc
Un peu moins d’un mois après la libération de la Ville en 1918, le Collège communal examine la question de la construction de monuments commémoratifs. Il est question d’ériger trois monuments, le premier pour commémorer la bataille de Mons des 23 et 24 août 1914, un deuxième pour la bataille des 10 et 11 novembre et le dernier en mémoire des soldats alliés et des Montois morts pour la patrie avec indication de leurs noms. C’est ce dernier que vous pouvez voir à la Place du Parc. Descendez ensuite la Place du Parc par la rue du Parc. Au feu rouge, continuez ensuite jusqu’au rond-point. Prenez ensuite sur votre droite, en direction de Ghlin – le Grand-Large. Longez la rive droite du Canal du Centre jusqu’à l’Avenue de la Sapinette. Passez devant la piscine du Grand-Large et continuez sur le quai des Anglais en direction de Nimy. Prenez ensuite sur votre gauche la rue des Viaducs. Vous arrivez près du pont du chemin de fer. Sous son arche, une plaque est apposée et porte une inscription en anglais.
15 Plaque commémorative - Collégiale Sainte-Waudru
Dans le transept sud, vous pourrez découvrir la plaque commémorative des troupes britanniques qui est le rappel le plus marquant de cette Première Guerre mondiale. Le 21 février 1926, Mgr de Croÿ fait rapport au Conseil de Fabrique d’une proposition du Gouvernement britannique d’installer un monument commémoratif en la Collégiale Sainte-Waudru. Le Conseil, sur base des documents présentés, adopte définitivement la proposition lors de sa séance du 21 mai 1926. Autorité de tutelle, le Collège des Bourgmestre et Echevins de la Ville de Mons autorise à son tour le placement le 7 juin 1926. L’inauguration officielle se déroule le 11 novembre 1926 « à l’intérieur du temple, à gauche en entrant par la porte donnant sur la place du Chapitre ». La plaque est par la suite déplacée vers l’entrée ouest de la Collégiale (sous les orgues) probablement entre 1951 et 1956 (à l’occasion des travaux d’aménagement des porches intérieurs de la Collégiale). Elle est replacée dans le transept sud, où elle se trouve désormais, à droite en entrant cette fois. Sortez par la rue du Chapitre, prenez ensuite sur votre droite en empruntant la rue Notre-Dame Débonnaire. Continuez tout droit jusqu’à la Place du Parc.
230 meters of difference in height
  • Start altitude : 59 m
  • End altitude : 57 m
  • Maximum altitude : 100 m
  • Minimum altitude : 29 m
  • Total positive elevation : 230 m
  • Total negative elevation : -232 m
  • Max positive elevation : 31 m
  • Min positive elevation : -62 m
Add a review
Leave a review about Circuit Vélo : Mons, Un Hommage À 1914-1918 :
  • Horrible
  • Bad
  • Average
  • Good
  • Excellent
There is no review about Circuit Vélo : Mons, Un Hommage À 1914-1918, be the first to leave one !