Jay-Jay Johanson

Music ,  Dance ,  Music ,  Classical music ,  Contemporary music ,  Variety show music ,  Folk music (country) ,  Sacred music at Mons
  • Tout débute en 1994 lorsque le suédois Jäle (dit Jay-Jay) Johanson découvre le trip-hop grâce à l'album "Dummy" de Portishead. Il est ensuite vite contacté par une major et enregistre en 1996 son premier album, "Whiskey",(« C’est mon alcool préféré, car c’est à la fois doux et mielleux comme les chansons rétro, mais aussi fort et piquant comme les nouveaux rythmes » dit-il).
    L'artiste y mélange trip hop, jazz, drum'n'bass et country. Les singles « It Hurts Me So » et « So Tell The Girls That I'm Back In Town » reçoivent un accueil favorable.
    Deux ans plus tard sort Tat(t)oo, dans lequel deux titres comportant un peu de français sont à souligner : « Quel dommage » et « Jay Jay Johanson ». Puis dès 2000 suit l'album Poison. À la différence des deux albums précédents, Jay-Jay Johanson s'entoure d'un vrai groupe.
    En 2002, avec la sortie de l’album « Antenna », on l’a ensuite vu prendre un chemin marqué par l’intensification de l’électronique et de l’expérimental.

    Le crooner suédois, artisan d’une musique électro minimaliste conduit alors son oeuvre à sa guise et marque aujourd’hui ses vingt ans de carrière avec sa dixième production « Opium « . Un album pop-rock aux accents jazzy à découvrir, sorti le 08 juin 2015 ou mieux, en live à l’Alhambra le 27 octobre 2015.

    « L’artiste suédois revient à ses premières amours avec son dixième album, un disque tout en délicatesse entre pop folk et jazz. » Les Inrocks

    Découvrez " On The Radio", un titre parmi tant d'autres..
  • Rates
  • Full-fare
    15 €
Add a review

Leave a review about Jay-Jay Johanson :