David LaChapelle - After the deluge

Exhibition at Mons
  • Connu et reconnu dans le monde de la mode, de la publicité et de la photographie d’art, son œuvre est empreinte de surréalisme, d’humour et d’érotisme. Après des années à toucher un vaste public avec des œuvres mettant en scène les plus grandes stars, l’artiste ouvre un nouveau chapitre créatif en réalisant des œuvres plus conceptuelles au travers desquelles il exprime son inquiétude au sujet de problématiques écologiques et éthiques. Plus de 100 photos seront exposées dont plusieurs de grand format, ainsi que des clips musicaux réalisés pour des chanteurs pop – rock bien connus.

    David LaChapelle est reconnu pour sa capacité à créer des mondes visuels surréalistes, le plus souvent saturés de couleurs vives. Il a à peine 20 ans quand il s’installe à New York et rencontre Andy Warhol, le pape du Pop Art (Andy Warhol. Life Death and Beauty, au BAM en 2013-2014) qui lui propose alors de travailler pour son magazine Interview. Rapidement, il devient célèbre dans le monde entier pour ses images de la pop culture publiées dans VanityFair, VogueItalie ainsi que Rolling Stone. Très vite, Jennifer Lopez, Leonardo DiCaprio ou encore UmaThurman, entre autres, se bousculent pour passer devant son objectif. Il réalise aussi des campagnes publicitaires pour de très grandes marques telles que l’Oréal, Diesel Jeans, …. Enfin, il tourne des clips musicaux pour les plus grandes vedettes pop Rock comme Madonna, Elton John ou plus récemment Moby et Florence & The Machine. Ses photos glamours célèbrent le plus souvent le sexe, non pas tant pour choquer ou impressionner que pour dénoncer des peurs nouvelles face à une liberté sexuelle aujourd’hui totalement perdue.

    Son œuvre connait un véritable tournant en 2006 à l’occasion d’un séjour en Italie où l’artiste a pu profiter d’une visite privée de la chapelle Sixtine ; sa sensibilité artistique a été tellement marquée par la beauté et la puissance de l’art de la ville de Rome que sa production en a été indéniablement bouleversée. Jusque-là, le travail de LaChapelle portait davantage sur des photos publiées dans des magazines et des livres d’art, sans aucun appareil critique. Il ne s’agissait jamais de se concentrer sur l’image en tant que telle, mais bien de toucher le plus vaste public possible (comme le font les artistes pop). L’interprétation de son œuvre devait susciter de vives émotions. LaChapelle a repoussé les limites de son approche esthétique. Or, en 2006, il décide de se retirer. Il renonce à l’extrême sophistication pour vivre sur une île déserte au milieu de l’océan Pacifique. « J’ai dit ce que j’avais à dire. » Il entame un nouveau chapitre de son existence avec The Deluge, une œuvre puissante de plus de sept mètres, inspirée du « Deluge » de Michel-Ange dans la chapelle Sixtine. Ce nom est d’ailleurs associé à une série d’œuvres apparentées. Après The Deluge, le photographe américain commence à créer des œuvres marquées par ses préoccupations esthétiques et conceptuelles récentes. Le signe le plus évident de cette évolution est la disparition de l’être humain, ces modèles vivants qui, dans l’ensemble des œuvres précédentes, occupaient une position centrale dans la composition et le message de l’image.

    L’exposition, qui aura pour commissaire Gianni Mercurio - déjà commissaire de l’exposition consacrée à Andy Warhol en 2013-, sera divisée en deux sections réparties sur les deux étages du BAM. Plus de 100 photos seront exposées dont plusieurs de grand format.

    La première partie se concentrera sur les œuvres créées jusque l’année 2007. Parmi elles, figurent la série Deluge et les œuvres les plus connues qui l’ont rendu célèbre dans le monde entier. Celles-ci montrent un univers humain empreint des couleurs et des rayonnements du plastique, et marqué par la recherche morbide du plaisir et des excès.

    Les scènes s’inspirent de thèmes religieux avec des notes surréalistes, des références à des chefs-d’œuvre de l’histoire de l’art et du cinéma. Elles se caractérisent par une saturation chromatique et un mouvement particulièrement emblématique du style esthétique du photographe. De nombreux artistes de la nouvelle génération s’inspirent de ces créations.

    La seconde partie de l’exposition sera consacrée à ses œuvres des dix dernières années (y compris de nouvelles qui seront créées en 2017). Il s’agit d’une approche photographique plus conceptuelle par laquelle il exprime son inquiétude au sujet de problématiques écologiques et éthiques, telles que l’exploitation des ressources terrestres ou l’avènement d’un esthétisme extrême dans notre société contemporaine, qu’Andy Warhol, le mentor de David LaChapelle, avait prédit.

    L’exposition sera également l’occasion de présenter des vidéos « making of » de son travail et des clips musicaux que l’artiste a réalisés pour des groupes et chanteurs rock et pop.

    Lieu: BAM
Schedules
  • From October 14, 2017
    until February 25, 2018
  • Tuesday
    10:00
    18:00
  • Wednesday
    10:00
    18:00
  • Thursday
    10:00
    18:00
  • Friday
    10:00
    18:00
  • Saturday
    10:00
    18:00
  • Sunday
    10:00
    18:00
Add a review

Leave a review about David Lachapelle - After The Deluge :

There is no review about David Lachapelle - After The Deluge, be the first to leave one !